Le CH de Moulins-Yzeure se lance dans la sobriété numérique – Techopital

Le centre hospitalier (CH) de Moulins-Yzeure propose, depuis le 25 septembre, aux membres de son personnel de se lancer dans la « sobriété numérique ».

Dans le cadre de sa stratégie de développement durable, le CH a lancé une opération baptisée « Vendretri » qui a comme « maîtres mots »: « supprimer, filtrer, trier ».

Lancée auprès de chacun de ses membres du personnel disposant d’une boîte mail, soit 1.610 sur environ 2.200 agents, l’opération vise à proposer chaque vendredi un conseil ou un tuto sur les bonnes pratiques numériques en se connectant sur la page d’accueil intranet de l’établissement.

« Boîtes mails non vidées, fichiers en doublons (parfois très lourds), sont autant de mauvaises pratiques numériques qui alourdissent et encombrent inutilement les serveurs informatiques et contribuent à un accroissement exponentiel du stockage numérique de l’établissement, de plus 30% chaque année », souligne le CH dans un communiqué daté du 30 septembre.

« Portée par la direction des systèmes d’information, cette initiative originale a pour objectif d’épurer les volumes stockés sur les serveurs, notamment de messageries », précise-t-il.

« Si ce thème est relativement peu exploré dans les établissements de santé, la sobriété numérique relève pourtant du développement durable dans la mesure où chaque e-mail lu et stocké consomme un volume d’énergie qui, multiplié par le nombre, devient préoccupant », justifie-t-il.

Le premier Vendretri aura permis de purger 156 Go sur un volume initial de messagerie s’élevant à 1.021 Go, soit 15% du volume total récupérés. En e-mails, cela se traduit par 588.672 messages supprimés. Au CH de Moulins-Yzeure, 4.800 mails sont échangés chaque jour.

san/gdl/ab